REVIEWS | Liberation

«Mefistofele», Faust fucking

Dans la fosse, Daniele Rustioni et l’orchestre de l’Opéra de Lyon cherchent une forme d’interprétation brute. Le chef s’engage franco dans les passages naturalistes ou sombres, dirige abruptement et cherche l’expressivité maximale et les contrastes nets. Sa façon d’accentuer les collages se rapproche du caractère primitif de la scénographie. Une direction remarquable. S’il faisait de la peinture, il brosserait pour cette toile de larges aplats.
— Guillaume Tion, Liberation


D R