REVIEWS | Le Monde

L'Opéra de Lyon sous le signe de la guerre.
Le chef-d'œuvre de Benjamin Britten "War Requiem" ouvre la saison lyrique.

...Elément premier et fondamental, les choeurs ... très fortement mis à contribution par Britten, se signalent par l'excellence, les couleurs implorantes du Kyrie eleison contrastant avec les affres de terreur d'un Dies iraerythmé par d'impressionants jaillissements de feu. Dirigé par leur enthousiaste nouveau chef permanent, Daniele Rustioni, l'Orchestre de l'Opéra réussit le difficile pari d'un équilibre parfait entre scène et fosse.
LE MONDE, Marie-Aude Roux

D R